Le CNRT a organisé à destination des membres du CNRT  le 18/12/17 à l’IRD Nouméa en salle 1 à 14h00, la restitution des 12 mois de travaux du projet TRANSLOC-PETREL « Faisabilité du déplacement de colonies de pétrels sur massifs miniers ».

  • Durée du Projet : 20 mois – Consortium : IRD – UNIV. DE LA REUNION
  • Résumé du Projet : Le projet « Transloc-pétrels » propose d’étudier la faisabilité de déplacement des colonies de pétrels qui nichent sur les massifs
    miniers, en s’appuyant sur les retours d’expériences réalisées dans d’autres pays. Il s’agit de proposer une méthode de dernier recours (dans la séquence ERC) permettant de compenser les impacts de l’activité minière sur les oiseaux marins, affectés à la fois par la destruction de l’habitat (sites de nidification) et par les impacts indirects de l’activité humaine sur les massifs miniers, tels que la prolifération de prédateurs introduits (rats et chats harets). Dans le cadre de l’ERC, le développement d’opérations de déplacement d’individus et de création de sites favorables à l’installation de nouvelles colonies est envisagé. In fine, l’objectif du projet est de doter les opérateurs (exploitants miniers, bureaux d’étude, opérateurs de la conservation) des moyens et connaissances nécessaires à la mise en oeuvre d’une opération pilote de déplacement d’individus de pétrels susceptibles de fonder de nouveaux sites de nidification (colonies) en dehors des zones impactées.

 

  • Télécharger la présentation  de la restitution année 1 du projet TRANSLOC-PETREL en 2017 :