Risque et santé

DMML

Dispersion des Métaux de la Mine au Lagon

s’insère dans un pool de trois projets étudiant les métaux et leur toxicité

sur des sites pilotes similaires

  PROJET ACHEVE– Le Projet DMML « Dispersion des Métaux de la Mine au Lagon » s’insère dans un programme intégré « Dispersion et exposition humaine aux métaux en Nouvelle-Calédonie » de trois projets (DMML-DYNAMINE-METEXPO) étudiant les métaux et leur toxicité sur des sites pilotes similaires : un bassin versant impacté (Koniambo, Tuléa Coco) et un bassin versant de référence peu impacté (Koniambo, Pandanus). Le projet DMML a proposé de caractériser le potentiel de dispersion des éléments métalliques traces (ETM) Ni, Cr, Co et Mn au sein des compartiments abiotiques (atmosphère et pédosphère) et d’évaluer la contamination métallique dans le compartiment biotique de l’hydrosphère ainsi que de déterminer les mécanismes de transferts trophiques. La caractérisation des flux d’ETM au sein de l’hydrosphère est réalisée dans le projet «Dynamine ».

  • Durée : 36 mois
  • Consortium : UNIV. BORDEAUX  – UNC – UNIV. REIMS – UNIV. BOURGOGNE – ASCONIT – BIOEKO
  • Coordinateur du projet : Agnès Feurtet-Mazel (UNIV. BORDEAUX)
  • Equipe : plus de 15 chercheurs

DOCUMENT

RAPPORT

  • Thèse de Camille PASQUET « Evaluation de la biodisponibilité du nickel, cobalt et manganèse dans les poussières des sols ultramafiques et développement d’un outil de bioindication lichenique des poussières émises par les activité minières en NC » – EDP – décembre 2016 : CNRT proj DMML THESE Camille Pasquet Eval biodidsponibilite 13122016

PRESSE :

Articles

Mieux connaître, mieux exploiter, moins impacter