Diagnostic et suivi environnemental

QUAVAR

Qualité des eaux douces et valeurs de rejet pour les cours
d’eau des milieux ultramafiques

PROJET EN COURS – Le projet « QUAVAR, Qualité des eaux douces et valeurs de rejet pour les cours d’eau des milieux ultramafiques » – La qualité de l’eau est très variable selon les régions et est liée, entre autres, aux paramètres physico-chimiques (Eh, pH, T, turbidité, matière organiques, …) et à sa composition chimique. À ce jour, la ligne de base pour les substrats ultrabasiques riches en métaux n’a pas été définie. Pour la mise en place d’une politique de l’eau et d’une réglementation pour la protection des milieux dulçaquicoles, il est impératif de définir cette ligne de base qui peut être spécifique des hydro-écorégions de Nouvelle-Calédonie. La définition de cette ligne de base permettra (i) de définir des seuils de qualité  environnementale adaptés à la spécificité de ces milieux calédoniens contenant naturellement d’importantes teneurs en éléments métalliques et (ii) à terme, de distinguer un état écologique “naturel” d’un état écologique impacté par les activités minières.

  • Durée : 36 mois [2019-2022]
  • Consortium : UNC (ISEA) – UNIV. BORDEAUX – GEAOAZUR – CSIRO – BIOEKO
  • Coordinateur du Projet : Peggy GUNKEL-GRILLON (UNC)
  • Equipe : 20 aine de chercheurs métropolitains et locaux

DOCUMENT

RAPPORT

 

RESTITUTION

Articles

INVITATION à la RÉUNION DE RESTITUTION DES TRAVAUX ANNEE 1 du Projet QUAVAR, Qualité des eaux douces et valeurs de rejet pour les cours d’eau des milieux ultramafiques –  le 26/11/20

INVITATION à la RÉUNION DE RESTITUTION DES TRAVAUX ANNEE 1 du Projet QUAVAR, Qualité des eaux douces et valeurs de rejet pour les cours d’eau des milieux ultramafiques – le 26/11/20

Le CNRT propose de venir assister à la réunion de restitution année 1 (réunion n°2) des travaux du projet QUAVAR "Qualité des eaux douces et valeurs de rejet pour els cours d'eau des milieux ultramafiques" : le 26/11/20 –  à 16h30, salle 1 IRD relayée par visio via...

lire la suite

Mieux connaître, mieux exploiter, moins impacter