Conservation et restauration de la biodiversité

Objectif thématique de l’axe Nickel et Environnement : Favoriser la conservation du patrimoine naturel de la Nouvelle-Calédonie, la préservation de toutes les composantes de l’environnement, la restauration écologique des sites et la mise en valeur de l’environnement minier

  • Conservation de la biodiversité

  • Optimisation des techniques de restauration des sites après exploitation

Cette thématique s’intéresse à la conservation et la restauration de la biodiversité. En termes de conservation de la biodiversité, les travaux menés s’attachent à affiner les méthodes de conservation des espèces ou des habitats patrimoniaux menacés par l’exploitation minière, protégés par les réglementations provinciales. La préservation des habitats forestiers, fréquemment très morcelés sur les sites miniers, passe par la compréhension fine des liaisons fonctionnelles qu’ils entretiennent entre eux et avec des massifs forestiers plus conséquents. Les résultats de ces études doivent permettre un meilleur dimensionnement et une spatialisation adéquate des corridors écologiques. La conservation des espèces faunistiques patrimoniales, oiseaux et lézards, est abordée de façon originale au travers de la lutte contre la prédation ou de la mise au point de méthode de sauvegarde par le déplacement des espèces ou des colonies menacées. La restauration minière, dans son sens global comprend l’ensemble des opérations qui vont permettre de mettre en sécurité les sites et réintégrer les surfaces traitées dans leur environnement à la fois écologique et paysager. La restauration des sites après exploitation se pratique en Nouvelle-Calédonie depuis une trentaine d’années. Les contextes géomorphologique et climatique, pédochimique et biologique font que ces opérations sont plus difficiles à réussir en Nouvelle-Calédonie qu’ailleurs dans le monde. Des progrès ont été réalisés bien sûr, notamment en passant de la notion de simple revégétalisation à la restauration écologique. La question se pose maintenant d’avantage en ces termes : comment réintégrer une surface dégradée dans son environnement écologique aussi bien au niveau de la végétation et de sa dynamique qu’au niveau des sols, leur fertilité et les micro-organismes qui jouent un rôle important dans cette dynamique de reconquête ?

Articles

INVITATION à la RESTITUTION FINALE du Projet INNERMINE Démonstration des techniques d’INgéNierie Ecologique pour la Restauration MINièrE –  le 14/12/2022 à 17h00 | Auditorium province Sud

INVITATION à la RESTITUTION FINALE du Projet INNERMINE Démonstration des techniques d’INgéNierie Ecologique pour la Restauration MINièrE – le 14/12/2022 à 17h00 | Auditorium province Sud

 Le CNRT propose de venir assister à la restitution des travaux du projet BOREAL, Etude de l’utilisation de floculant biosourcé dans les ouvrages de gestion des eaux de ruissellement sur mines en Nouvelle-Calédonie  : le 14/12/2022 –  à 17h00 en présentiel Auditorium...

lire la suite
Rapport scientifique lié au projet RELIQUES, Fragmentation des forêts sur substrats ultramafiques de Nouvelle-Calédonie – Edition 2022

Rapport scientifique lié au projet RELIQUES, Fragmentation des forêts sur substrats ultramafiques de Nouvelle-Calédonie – Edition 2022

Le CNRT vous propose de télécharger ce rapport scientifique issu du projet RELIQUES, Fragmentation des forêts sur substrats uLtramafiques de Nouvelle-Calédonie - Edition 2022 Ce programme a été réalisé de 2019 à 2022 par un consortium constitué de le CIRAD, IRD et IAC...

lire la suite
Rapport scientifique & Recommandations de gestion liés au projet ERMINES Espèce rares et menacées – Edition 2022

Rapport scientifique & Recommandations de gestion liés au projet ERMINES Espèce rares et menacées – Edition 2022

Le CNRT vous propose de télécharger ce rapport scientifique et Recommandations de gestion issus du projet ERMINES Liste prioritaire commune des espèces végétales rares et menacées  - Edition 2022 Ce programme a été réalisé de 2019 à 2022 par un consortium constitué de...

lire la suite
THESE : soutenance de Angélique PAGENAUD (IRD) « la biologie et écologie d’une espèce peu connue et menacée, le pétrel de Tahiti : application à la conservation et restauration en espace minier néo-calédonien »- le 8/12/2022  co-financé par le CNRT

THESE : soutenance de Angélique PAGENAUD (IRD) « la biologie et écologie d’une espèce peu connue et menacée, le pétrel de Tahiti : application à la conservation et restauration en espace minier néo-calédonien »- le 8/12/2022 co-financé par le CNRT

Dans le cadre du projet "TRANSLOC-PETREL", les travaux menés dans la thèse de Angélique PAGENAUD ont permis de réaliser un bilan de l'tat des populations du pétrel de Tahiti sur massifs miniers Soutenance de thèse de Angélique PAGENAUD (doctorant en Ecologie des...

lire la suite
INVITATION à la RESTITUTION FINALE du Projet RELIQUES Ragmentation des forEts sur substrats uLtramafIQUES de Nouvelle-Calédonie –  le 25/11/2022 à 8h00 | Auditorium province Sud

INVITATION à la RESTITUTION FINALE du Projet RELIQUES Ragmentation des forEts sur substrats uLtramafIQUES de Nouvelle-Calédonie – le 25/11/2022 à 8h00 | Auditorium province Sud

e CNRT propose de venir assister à la restitution des travaux du projet RELIQUES, Ragmentation des forEts sur substrats uLtramafIQUES de Nouvelle-Calédonie  : le 25/11/2022 –  à 8h00 en présentiel Auditorium du CAPS province Sud  par visio via TEAMS Durée du Projet...

lire la suite

Mieux connaître, mieux exploiter, moins impacter