La phase 1 du projet  » Diatomées des rivières en NC : étude de faisabilité » s’est achevée en juillet 2013 après 8 mois de terrain. Un projet cofinancé par le CNRT et l’OEIL et porté par Asconit/IRSTEA et Biotop. Les résultats de cette première phase sont encourageants: les diatomées échantillonnées sur 64 cours d’eau de la grande terre montre des réponses claires aux pollutions de type organique et les milieux ultrabasiques (terrains miniers) présentent des cortèges d’espèces spécifiques. La méthodologie appliquées en métropole pour le mise en œuvre de l’indice diatomique est adaptée au contexte Calédonien.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial