Extrait de l’article : « Nous avons besoin de vous », lit-on en gros caractères sur la plaquette de présentation de l’enquête, affichée dans certains établissements de santé du pays. Depuis la semaine dernière, l’Inserm* a entamé, en lien avec le CHT de Nouméa et le CHU de Québec, une enquête de biosurveillance inédite sur le Caillou. L’objectif : évaluer l’exposition de la population aux métaux tels que le nickel, le cobalt, le chrome ou le manganèse. Article écrit par Charlie René