Le CNRT vous propose de télécharger ces rapports issus du projet RECOSYNTH  Analyse et synthèse des expérimentations et actions de restauration écologique réalisées sur sites miniers en Nouvelle-calédonie depuis 30 ans –  Bilan des opérations de revégétalisation/ restauration sur mine depuis plus d’une vingtaine d’années, synthèse des résultats, recommandations, Indicateurs de réussite 

Ce programme a été réalisé de 2015 à 2017 par un consortium constitué de l’UNC, l’IAC, SIRAS Pacifique et BOTA Environnement et il a été coordonnée par  l’UNC.

Ce projet a livré deux documents scientifiques :

En bibliographie, ces rapports seront cités de la façon suivante :

  • Résumé du Projet : le projet visait à réaliser une analyse et une synthèse des expérimentations et actions de restauration réalisées depuis une trentaine d’années sur les sites miniers en Nouvelle-Calédonie. Le travail, divisé en plusieurs étapes, est parti d’une enquête sur 82 sites comprenant plusieurs centaines de zones revégétalisées. Deux étapes de sélection, en fonction de l’état des sites, de la disponibilité de données générales et de la nécessité de garder la diversité des cas et des méthodes utilisées, ont permis de choisir 35 sites pour une étude détaillée. Une fiche permettait de réaliser des relevés précis sur l’état des terrains revégétalisés, en particulier l’état actuel de la végétation, en termes de productivité, de diversité et de santé générale, est mise au point. Les relevés de terrains ont été ainsi réalisés pour les 35 sites sélectionnés. Les données obtenues, intégrées dans la base de données, ont été ensuite traitées par diverses approches afin de répondre à un certain nombre de questions concernant les techniques et pratiques de la restauration des terrains miniers en Nouvelle-Calédonie. Un indicateur synthétique de réussite de la restauration écologique a été proposé.